Européennes 2024: la déception des Verts, même dans les villes écolos./itw Sylvie Ollitrault

Strasbourg – Un score divisé par deux, huit élus en moins au Parlement européen et beaucoup d’incertitudes en vue des législatives : la liste portée par Marie Toussaint a enregistré dimanche des résultats en net recul aux élections européennes, particulièrement visibles dans les villes dirigées par des municipalités écologistes

Onze mille voix en moins à Lyon, 10 000 à Strasbourg, 6 000 à Bordeaux : dans ses fiefs conquis aux municipales de 2020, où il s’était systématiquement classé deuxième des élections européennes de 2019, Europe Ecologie Les Verts a perdu plusieurs milliers d’électeurs en l’espace de cinq ans. Le parti se classe en quatrième position à Grenoble, cinquième à Strasbourg, Besançon, Tours, ou Poitiers, et sixième à Annecy, là où il se positionnait en première force de gauche en 2019. A chaque fois, il arrive derrière le Parti socialiste et La France insoumise.