Clotilde Molina

Doctorante en Sociologie

CONTACT

ISP UMR7220
Université Paris Nanterre, bâtiment Max Weber 3é etg
200 av de la République
92000 Nanterre

PrESENTATION

Clotilde Molina est doctorante en sociologie. Sa thèse porte sur le dispositif d’injonction de soins, mesure de soin pénalement ordonné qui condamne les auteurs d’infractions à caractère sexuel à un suivi psychologique ou psychiatrique. Articulant sociologie de la justice, de la santé mentale, du genre et de la sexualité, elle s’attache à montrer les processus de pathologisation et de normalisation des hommes condamnés pour des faits de violences sexuelles. Il s’agit de mettre en lumière comment les rapports sociaux (de classe, de sexe, de race) construisent les pratiques de soins et de suivis judiciaires des infracteurs sexuels, mais également de s’interroger sur les formes d’appropriations (adhésion, résistance, etc.) du soins par les condamnés.

Directrice de thèse : Alexandra Oeser

Actualités sur le site