Résumé

Le 1er avril 2022, l’Unesco estimait que le conflit en Ukraine avait déjà provoqué la destruction d’au moins 53 sites culturels. Face à la guerre, comment protéger le patrimoine ?

Vincent Négri (chercheur associé au CNRS, membre du groupe de recherches internationales sur le droit du patrimoine culturel et le droit de l’art.).

En savoir plus

L’histoire est racontée comme telle par le New York Times et le maire de Melitopol, occupée par les forces russes depuis le troisième jour de l’invasion en février 2022. Dans cette ville du sud-ouest de l’Ukraine, le musée exposait l’une des collections les plus importantes aux yeux de Kiev, mais aussi les plus chères. Des objets en or de la période des Scythes, un peuple nomade installé sur l’actuel territoire ukrainien, éteint dans les tous premiers siècles de notre ère. Dès le 24 février 2022, la directrice du musée prend soin de cacher les pièces en or dans des cartons et de les enfermer dans la cave. Mais quelques jours plus tard des soldats russes se présentent au domicile de la gardienne. Elle refuse de les suivre. C’est le nouveau directeur du musée, nommé par Moscou, qui leur ouvrira les portes : l’or des Scythes est désormais introuvable. S’il est difficile d’évaluer aujourd’hui, en pleine guerre, l’ampleur des dommages subis par les biens culturels et patrimoniaux d’Ukraine ; si cette question peut sembler décalée quand le pays n’a pas fini de pleurer ses mort; l’affrontement se joue aussi sur le plan culturel. Puisque Vladimir Poutine martèle qu’il n’y a pas de peuple ukrainien, il s’agirait aussi de détruire – ou de s’accaparer – son héritage.

Si le théâtre de Marioupol a été réduit en ruines ou le musée Ivankiv en cendres, s’agissait-il d’une stratégie délibérée ? Le patrimoine ukrainien est-il une cible pour la Russie comme il put l’être au Mali pour Al-Qaeda ? Comment le droit international et les instances mondiales compétentes tentent-elles d’encadrer cette dimension de la guerre ? Et enfin, comment l’Ukraine riposte-t-elle dans cette guerre culturelle qui l’opposait déjà à la Russie bien avant le début du conflit ?

Source : https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/cultures-monde/preserver-le-patrimoine-9207504