ISP - Institut des Sciences sociales du Politique UMR7220

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > ACTIVITES > Séminaires thématiques > Les signes de la propriété

Programme 2015-2016 Les signes de la propriete

publié le , mis à jour le

Première séance 18 Novembre 2015

École normale supérieure de Cachan
Bâtiment Laplace, salle Pollack (2e ét.)

Entrée libre

9h30 Laurent PFISTER, Université Panthéon-Assas

  • Signes extérieurs des propriétés intellectuelles. Une approche historique


11h Pierre THÉVENIN, École française de Rome

  • Les enjeux de la protection juridique du fait possessoire. Une relecture de la romanistique allemande du premier XIXe siècle

14h Gérard CHOUQUER, CNRS

  • Difficultés de la formalisation, du titre et de la preuve de la propriété foncière dans les pays en développement

Séance 2 - 18 mai 2016

École normale supérieure de Cachan
Bâtiment Laplace, salle Pollak (2e ét.)
Entrée libre

10h Séverine DUSOLLIER, SciencesPo

  • Les titres de la propriété intellectuelle

11h Emilia SCHIJMAN, CNRS

  • Titres, héritages, propriété : enquête dans un grand ensemble à Buenos Aires

14h Mélanie PLOUVIEZ, Université de Nice Sophia Antipolis

  • La critique durkheimienne de l’héritage

15h Jacques PETITIER, ENS Cachan

  • La propriété personnelle, à quels titres ? Droit de propriété et héritage en Russie soviétique

Discussions et conclusions par Louis ASSIER-ANDRIEU, SciencesPo

Ce séminaire, qui se déroule sur quatre séances, se propose d’interroger ce qui fait la propriété. Plutôt que de chercher à circonscrire le concept de propriété en tant que tel, l’objectif est de travailler sur l’ensemble des signes interprétés comme manifestant la propriété. Prendre possession d’une chose, clore son bien, faire état d’un titre ou tirer de la valeur d’un bien : voilà, en effet, autant d’actions qui, d’une façon ou d’une autre, sont considérées comme mettant en mouvement la propriété. Et c’est précisément en replaçant bout à bout ces actions que la propriété peut être saisie – saisie non pas dans son insaisissable essence mais dans ses signes,
qui sont autant de manifestations sociales. En s’attachant ainsi à éclairer les rapports entre la construction du concept de propriété et les signes interprétés comme manifestant la propriété, la démarche présente une particulière actualité, à l’heure où, dans la lignée des commons studies, la conviction se répand que la propriété n’est plus capable d’offrir un tableau pleinement satisfaisant de la diversité des modes d’usage des choses.

La séance du 18 mai 2016 du séminaire sur les signes de la propriété est spécifiquement consacrée à l’héritage et aux titres, considérés comme autant de signes au travers desquels la propriété se raconte

Séminaire organisé par Michela Barbot, Marie Cornu, Claude Didry et Noé Wagener
Contact : msbarbot@gmail.com / noewagener@yahoo.fr

Agenda

Ajouter un événement iCal