ISP - Institut des Sciences sociales du Politique UMR7220

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Membres > Chercheur.e.s

N’DIAYE Marième

publié le , mis à jour le

N'DIAYE Marième

Chargée de recherche CNRS

Coordonnées

ISP UMR 7220 - site Cachan
Bâtiment Laplace, 4e étage
ENS Paris Saclay
61 avenue du Président Wilson
94230 Cachan

e-mail : Marieme.NDIAYE@cnrs.fr


Thèmes et orientations de recherche

  • Genre et droit
  • Mobilisations juridiques
  • Sociologie de l’action publique
  • Politique comparée

Terrains

  • Sénégal
  • Maroc
  • Afrique du Sud

Publications

Ouvrages

  • La réforme du droit de la famille. Une comparaison Sénégal-Maroc, Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal, juin 2016.

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « La légitimation par le droit ? Les défis du gouvernement de la famille en contexte musulman. Une comparaison Sénégal/Maroc », Critique Internationale (à paraître en octobre 2016).
  • « Refonder le droit de la famille au Sénégal et au Maroc. L’intérêt d’une comparaison aux frontières », Revue internationale de politique comparée (à paraître fin 2016).
  • « Interpréter le non respect du droit de la famille au Sénégal. La légitimité et les capacités de l’Etat en question », Droit et Société, Vol.3, n°91, 2015, p.607-622.
  • « Rapports sociaux de sexe et production du droit de la famille au Sénégal et au Maroc », Cahiers du genre, n°58, 2014, p.95-113.
  • « Le développement d’une mobilisation juridique dans le combat pour la cause des femmes : l’exemple de l’association des juristes sénégalaises (AJS) », Politique Africaine, n°124, 2011, p. 155-177.

Articles dans des ouvrages collectifs

  • « Ambiguïtés de la laïcité sénégalaise : la référence au droit islamique », in B.Dupret (dir.), La charia aujourd’hui, Paris, Editions La Découverte, Collection Recherches, 2012, p. 209-222.
  • « Le pluralisme normatif en matière familiale : contrainte ou opportunité pour l’Etat du Sénégal ? », dans J.Bouju et S.Ayimpam (dir.), Les normes pratiques en Afrique, Louvain-La-Neuve, Academia Bruylant (à paraître fin 2016).

Recensions d’ouvrages

  • Julie Paquin, Legal Reform and Business Contracts in Developing Economies. Trust, Culture, and Law in Dakar, Ashgate, 2013, dans Politique Africaine, n°138, 2015.

Voir page personnelle : https://universityofmontreal.academia.edu/MarièmeNDIAYE

Enseignements

A l’Université de Montréal (2014-2016)
• Enjeux politiques en Afrique (cours magistral, L2 et L3)
• Politique comparée (cours magistral, L1 à L3)

A Sciences Po Bordeaux (2007-2013)
• Introduction à la politique comparée (cours magistral, M1)
• Théories et méthodes des sciences sociales (méthodes qualitatives) (conférence de méthode, L3)
• Etudes politiques (conférence de méthode, L1)

Animation de la recherche

• Membre de l’ACPA (Association des Chercheurs de Politique Africaine)
• Participation au programme trisannuel de formation à la recherche « historicité et temporalités du politique en Afrique », organisé conjointement par l’Association des Chercheurs de Politique africaine (ACPA) et la chaire d’études africaines comparées de l’EGE-Rabat, Marrakech (2016 – 2018).
• (Avec Rozenn Nakanabo Diallo) - Organisatrice d’un panel à l’ECAS-6 (The Sixth European Conference on African Studies) : “Transnational policymaking and state formation in Africa : How do transnational networks of actors and institutions affect state formation ?”, Paris, juillet 2015.
• Organisatrice d’un panel au 82e Congrès de l’ACFAS (association francophone pour le savoir) : « Femmes et accès à la justice en Afrique : enjeux et défis », Université Concordia, Montréal, 12-16 mai 2014.
• (Avec Céline Thiriot) - Organisatrice d’un panel à l’ECAS-5 (The Fifth European Conference on African Studies) : “Pluralism of norms and actors in the Law reforms regarding the private sphere”, Lisbonne, 26-28 juin 2013.
• (Avec Lucia Direnberger et Céline Ségalini) - Organisatrice d’une journée d’études : « Méthodes et enquêtes de terrain à l’épreuve du genre », Bordeaux, 24 mai 2012.
• (Avec Michel Cahen et Laurent Fourchard) – Organisatrice et animatrice du séminaire de recherche du LAM (UMR5115), Bordeaux, 2009-2010.

Parcours professionnel

Depuis octobre 2016 : chargée de recherche CNRS. Projet de recherche : Le recours à l’arme du droit en contexte africain. Quels effets des mobilisations en faveur de la légalisation de l’avortement ? Une comparaison Sénégal, Maroc, Afrique du Sud.

2015 – 2016 : professeure invitée au département de science politique, Université de Montréal.
2013 – 2015 : chercheure postdoctorale à l’Université de Montréal, affiliée au Giersa (groupe interdisciplinaire d’études et de recherches sur les sociétés africaines) et au Cérium (centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal).
2013 : qualification aux fonctions de Maître de Conférences par le CNU (section 04).

2012 : docteure en science politique, Sciences Po Bordeaux/LAM. 
Titre de la thèse : « La politique constitutive au Sud. Refonder le droit de la famille au Sénégal et au Maroc », sous la direction du Professeur Dominique Darbon.
Membres du jury :
M. Christian Coulon, Professeur émérite, Sciences Po Bordeaux ; président.
M. Dominique Darbon, Professeur des Universités, Sciences Po Bordeaux ; directeur de thèse.
Mme Catherine Delcroix, Professeure des Universités, Université de Strasbourg ; examinatrice.
M. Baudouin Dupret, Directeur de recherche au CNRS, directeur du Centre Jacques Berque (Rabat, Maroc) ; rapporteur.
M. Mamoudou Gazibo, Professeur titulaire, Université de Montréal ; rapporteur.

2011-2013 : ATER en science politique, Sciences Po Bordeaux.
2007-2010 : Allocataire-monitrice, Sciences Po Bordeaux.