ISP - Institut des Sciences sociales du Politique UMR7220

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > ACTIVITES > Colloques

Histoire(s) d’élection(s)

publié le

Histoire(s) d'élection(s)

Histoire(s) d’élection(s)
Représentations et usages du vote de l’Antiquité à nos jours
Regards croisés entre sciences historiques et sciences politiques

28-29-30 avril 2014
Université Paris Ouest Nanterre

Maison Archéologie Ethnologie (MAE), les 28 et 29 avril, Salle du Conseil au 4ème étage
UFR Droit et Science Politique, le 30 avril, salle F352

Christophe Le Digol (ISP-UMR 7220) – Christophe Voilliot (Sophiapol-EA 3932)
Virginie Hollard (HiSoMA-UMR 5189) - Raphaël Barat (LARHRA-UMR 5190)

Histoire(s) d’élection(s) a pour ambition de réinterroger les pratiques de vote contemporaines au prisme des pratiques et des significations anciennes du vote et des élections. Il encourage le chercheur à abandonner les catégories d’analyse issues du travail contemporain de mise en forme symbolique des acteurs politiques au profit de catégories forgées dans la comparaison d’une variété d’expériences historiques et sociales.
Ce faisant, il conduit le chercheur à se défaire du tropisme politique qui le condamne à prendre pour objet les élections politiques et à délaisser toutes les autres élections – et elles sont extrêmement nombreuses – qui, aujourd’hui, sont organisées en dehors du champ politique : la justice prud’homale, le champ syndical, le champ religieux, le champ économique, etc. Toujours pensées au prisme de la participation démocratique, ces élections mériteraient d’être analysées en soi, indépendamment des présupposés politiques et assurément arbitraires dont on les investit toujours.
Dans ce cadre, le caractère politique de ces élections résulterait d’un travail de construction politique relevant davantage d’un impérialisme politique que d’une analyse scientifique révélant ce que sont historiquement et socialement ces élections.
L’attention portée à ces variétés d’élections n’invite-t-elle pas le chercheur à interroger ce qu’on appelle « les élections politiques » depuis le XIXe siècle et les catégories politiques que nous employons pour les analyser ? Autant de questions qui devraient accompagner le chercheur dans son exploration des expériences historiques du vote. Ce colloque invite à voyager non seulement dans l’histoire du vote et des élections mais également dans les inconscients disciplinaires de l’histoire, de la science politique et de la sociologie.

Programme

LUNDI 28 AVRIL 2014 – MAE, Salle du Conseil 4e étage

MATIN : L’élection en dehors de la politique ?

9H00 : Accueil des participants

9H30 : Ouverture du colloque par Jean-François Balaudé, président de l’université Paris ouest Nanterre

9H45 : Présentation du colloque par les organisateurs

11H00 : Yann Berthelet (Pensionnaire de la Fondation Thiers-CNRS)

  • Les élections sacerdotales sous la République romaine : pertinence de la double interprétation « politique » et « démocratique » ?

12H00 : Pause déjeuner

APRÈS-MIDI : Les élections professionnelles

13H30 : Renaud Bueb (Université de Franche-Comté)

  • L’évolution historique des élections aux prud’hommes

Laurent Willemez (Université Versailles Saint Quentin)

  • Légitimités contradictoires ou légitimités croisées ? Les élections prud’homales aujourd’hui

Nathalie Dompnier (Université Lumière Lyon 2)

  • Le “bilan largement positif ” des élections de 1987. Enjeux politiques de l’organisation et de la contestation d’un scrutin prud’homal

Sophie Béroud et Karel Yon (Université Lumière Lyon 2 et Université Lille 2)

  • La procédure électorale comme dynamique de reconfiguration de la représentation syndicale


MARDI 29 AVRIL 2004 – MAE, Salle du Conseil 4e étage

MATIN : Les élections dans les institutions religieuses

9H30 : Alexis Charansonnet (Université Lumière Lyon 2)

  • L’élection du pape au temps de la théocratie triomphante (Fondement, pratiques, enjeux)

Emilie Rosenblieh (Université de Franche-Comté)

  • Le concile de Bâle (1431-1449) ou la banalisation du vote. Une tentative de systématiser la désignation par élection et la décision à la majorité dans l’Église latine

12H30 : Pause déjeuner

APRÈS-MIDI : Les élections dans les institutions religieuses

13H30 : Véronique Julerot (Université Paris 1)

  • Les élections épiscopales à la fin du Moyen Âge : individu, corps et société

Véronique Castagnet (Université de Toulouse II)

  • Théories et pratiques électorales par les ursulines de Québec au XVIIe siècle

Olivier Christin (Université de Neufchâtel)

  • L’élection du pape et les officines de pari


MERCREDI 30 AVRIL 2014 – Salle F352

MATIN : Nouvelles et anciennes terres d’élection

9H30 : Antoine Destemberg (Université d’Artois)

  • Le vote fait-il l’élection ? Remarques sur les pratiques électives à l’Université de Paris aux XIVe et XVe siècles

Magalie Flores-Lonjou (Université de La Rochelle)

  • Les élections locales françaises au prisme du 7e art

Christophe Voilliot (Université Paris Ouest)

  • Passé et présent de l’élection dans l’œuvre romanesque d’Émile Zola : quelques remarques provisoires


CONCLUSION GÉNÉRALE : Bernard Lacroix (Université Paris Ouest)