ISP - Institut des Sciences sociales du Politique UMR7220

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > ANNUAIRE

GLASSON DESCHAUMES Ghislaine

Chercheure associée à l’ISP

Chef de projet du Labex Les passés dans le présent / Head of Project, Labex Pasts in the Present
Université Paris Ouest - Nanterre La Défense, bâtiment T
200, avenue de la République F-92001 Nanterre Cedex
Téléphone : 01 40 97 41 83
E-mail : ghislaine.glasson-deschaumes@u-paris10.fr


Thèmes de travail

Production et circulation des savoirs :
• Traduction culturelle, pratiques interculturelles, construction et voyage des savoirs, notamment dans la région euro-méditerranéenne
Patrimoine, mémoire collective :
• Enjeux de langue et de traduction dans les institutions patrimoniales (musées, archives, bibliothèques)
• Politiques de la mémoire et enjeux de mémoire dans les processus de partition (notamment dans les Balkans)
Action publique :
• Les cadres discursifs de la coopération aux frontières de l’Union européenne

Actuellement

Ghislaine Glasson Deschaumes est ingénieur de recherche (Université Paris Ouest Nanterre La Défense), chef de projet du labex Les passés dans le présent, membre associé de l’Institut des sciences sociales du politique.
Elle est par ailleurs directrice de la revue internationale de pensée critique Transeuropéennes, qu’elle a fondée en 1993, coordinatrice du projet international « Traduire en Méditerranée » (www.transeuropeennes.eu).

Eléments de parcours

En tant que chercheuse à l’Institut des sciences sociales du politique (2011-2012), elle a codirigé le GIS « Institutions patrimoniales et pratiques interculturelles », qu’elle a cofondé.
Elle a été responsable de l’équipe de recherche associée « Traduire, entre les cultures » au Collège international de philosophie (2005-2011). En tant que chercheuse indépendante (2009-2010), elle a mené des missions de recherche et de valorisation pour le ministère de la Culture et de la Communication.
Elle a créé et dirigé de 2005 à 2008 le programme « Culture et Politique » à la Maison de l’Europe de Paris (ateliers, débats publics, conférences internationales).
De 1993 à 2004, elle a dirigé l’ONG Transeuropéennes/Réseaux pour la culture en Europe, qui conduisait des projets de coopération internationale dans le domaine des sciences humaines et sociales, de la littérature, de la traduction et des arts (Balkans, région euro-méditerranéenne) : ateliers de recherche interdisciplinaires et transnationaux, universités d’été en sciences sociales et humaines, dans les Balkans, ateliers de formation sur la traduction culturelle dans la région euro-méditerranéenne. Au sortir des conflits dans l’ex-Yougoslavie, Transeuropéennes a également lancé et mené le programme « Actions militantes des femmes à travers les frontières » (1999-2004).
Auparavant, elle avait travaillé pour l’édition française de la revue culturelle Lettre internationale. Elle a commencé sa carrière à l’université de Graz, en tant que lectrice en littérature et civilisation françaises. Elle est diplômée en langue et littérature françaises de l’université Lyon II.
Elle parle couramment l’anglais et l’allemand, parle et lit l’espagnol. Connaissances de base en arabe classique et en russe.


Research themes

Circulation of knowledge :
• Cultural translation, intercultural practices, construction and traveling of knowledge in the Euromed region
Heritage, collective memory :
• Language and translation issues in heritage institutions (museums, archive centers, libraries)
• Policies of memory and memory issues in partition processes (especially in the Balkans) ;
Public policy :
• Discourse as a framework for cooperation at the EU borders.

Currently

Ghislaine Glasson Deschaumes is a research administrator at the University Paris Ouest Nanterre La Défense, and the head of project of the labex Les passés dans le présent. She is an associate membre of the Institute for Social Sciences of Politics.
She is also director of the international journal of critical thought Transeuropéennes, which she founded in 1993, and she coordinates the international project “Translating in the Mediterranean Area” (www.transeuropeennes.eu).

Previously

As a fellow researcher at the Institue of Social Sciences of Politics, she was the codirector (2011-2012) of the research network “Heritage Institutions and Intercultural Practices”, which she cofounded.
She worked previously as an independent researcher (2009-2010), developing a research for the French Ministry of Culture, being also responsible of the associate research team “Translating, between cultures” at the Collège international de philosophie (2006 to 2011).
In 2006, she initiated the program “Culture and Politics” at the Maison de l’Europe de Paris (workshops, public debates, international conferences) and directed it until 2008.
From 1992 to 2004, she was the director of the NGO Transeuropéennes / Réseaux pour la culture en Europe, which was developing international cooperation projects in the field of human and social sciences, of literature, translation and the arts (Balkan region and Euro-Mediterranean region), consisting in transnational and interdisciplinary research workshops, summer universities, training workshops on cultural translation issues. Transeuropéennes was the program leader of the project launched at the end of the wars in former Yugoslavia : “Women Activists Actions Across the Borders” (1999-2004).
She had worked previously at the French desk of the cultural journal Lettre international. She started her carrier at the University of Graz (Austria), as a lecturer (French literature and civilization). She graduated in French literature and civilization (University of Lyon).
She is fluent in English and German. She speaks and reads fluently Spanish and has a basic knowledge in classical Arabic and Russian.