ISP - Institut des Sciences sociales du Politique UMR7220

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Partenariats > Labex PP

Étude des appropriations sociales des expositions historiques

publié le

Étude des appropriations sociales des expositions historiques

Ce projet traite directement, et de manière empirique, de la question centrale du labex, c’est-à-dire de la réception des corpus, possiblement différentielle selon leur présentation sous leur forme originale ou sous leur forme numérique. L’exposition gratuite C’étaient des enfants. Déportation et Sauvetage des enfants juifs à Paris s’est tenue du 26 juin au 27 octobre 2012 à l’Hôtel de Ville de Paris. Elle ne présentait que des documents originaux et a accueilli près de 150 000 visiteurs. Par ailleurs, cette exposition a été retenue pour être présentée, en format réduit, parmi les expositions virtuelles du Google Cultural Institute qui a été inauguré mi-octobre 2012.
Cette configuration fournit donc l’occasion d’un terrain exploratoire sur la question des supports (originaux / numériques) de la médiation de l’histoire. À partir de ce terrain exploratoire, complété par un terrain comparable conduit en 2014, l’objectif sera d’étudier les appropriations sociales des expositions historiques, en portant attention notamment à la différence d’appropriation entre des expositions qui présentent des corpus originaux et d’autres qui s’appuient sur des images numériques.

Responsable du projet
Sarah GENSBURGER, chargée de recherches CNRS, Institut des sciences sociales du politique (ISP)

Partenaires au sein du labex
Institut des sciences sociales du politique (ISP) ;
Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC)

Autres partenaires associés
Mairie de Paris ;
Google cultural Institute

Durée : 2 ans