ISP - Institut des Sciences sociales du Politique UMR7220

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > Partenariats > Autres programmes finances > Programmes en cours

Engagement, rébellion et religiosité

publié le , mis à jour le

Engagement, rébellion et religiosité

Engagement, rébellion et religiosité.
Appréhender la « radicalisation » chez les jeunes suivis par la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ)

Phénomène opaque difficilement saisissable pour le chercheur en sciences sociales, le processus de radicalisation est bien souvent envisagé dans les travaux existants comme le produit exclusif de subjectivités pathologiques ou, à l’opposé, de grands déterminismes sociologiques ou psychologiques. On aimerait montrer, à l’encontre de telles approches, l’intérêt d’étudier ce fait social à l’aune des différentes configurations - sociales, familiales, historiques et politiques - où il se déploie. Dans cette perspective, le travail de recension des signalements de radicalisation effectué depuis 2014 par la Mission Nationale de Veille et d’Information (MNVI) et les référents laïcité de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) constitue un formidable terrain de recherche, ouvrant la voie à une analyse qualitative fine des logiques et mécanismes du radicalisme violent et de l’extrémisme politique contemporain.