ISP - Institut des Sciences sociales du Politique UMR7220

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher




Accueil > ACTIVITES > Séminaires thématiques

Séminaires thématiques

Presentation des séminaires

  • Analyse de données en sciences sociales

Ce séminaire se veut un espace de réflexion et de partage d’expériences sur les méthodes utilisant l’exploitation de données en sciences sociales. Fondé sur une présentation de travaux de recherche en cours, il souhaite favoriser les échanges et les questionnements sur des approches méthodologiques variées.

Coordinateurs : Sandrine Clérisse, Cécile Rodrigues, Fabien Tarissan


  • CONSTRUCTION DE L’ETAT ET GENESES DU POLITIQUE

Questionner le processus de construction de l’Etat dans une perspective alliant démarche sociologique et objets historiques. Il s’agit d’interroger l’Etat et les phénomènes sociaux qui en font un agent de légitimation dominant.

Coordinateurs : Fabien Carrié et Cédric Plont


  • Les signes de la propriété

Ce séminaire se propose d’interroger ce qui fait la propriété. Plutôt que de chercher à circonscrire le concept de propriété en tant que tel, l’objectif est de travailler sur l’ensemble des signes interprétés comme manifestant la propriété. Prendre possession d’une chose, clore son bien, faire état d’un titre ou tirer de la valeur d’un bien : voilà, en effet, autant d’actions qui, d’une façon ou d’une autre, sont considérées comme mettant en mouvement la propriété.

Organisé par Michela Barbot (CNRS-IDHES), Marie Cornu (CNRS-ISP), Claude Didry (CNRS-IDHES) et Noé Wagener (UPEC-MIL)dans le cadre de l’Institut fédératif en sciences sociales (ENS Cachan / Univ. Paris-Saclay),


  • Mémoire et usages publics du passé en Europe

Séminaire, d’enseignement et de recherche, commun à l’EHESS et à Sciences Po et inscrit dans le Labex « Les passés dans le Présent » (UPO) et dans le Programme de formation Recherche CIERA.
Il est cordonné par Marie-Claire Lavabre, Michèle Baussant,et Sarah Gensburger.


  • "Migrations : regards croisés"

Ce séminaire vise à favoriser le dialogue entre différentes disciplines (histoire, sociologie, science politique, droit, anthropologie et économie) et à décloisonner la question migratoire des ancrages disciplinaires. Il s’agit également de valoriser les jeunes chercheur-e-s, doctorant-e-s et docteur-e-s, qui trouveront un lieu de discussion, à la fois rigoureux et bienveillant, de leurs travaux de recherche.
Une certaine place est accordée aux travaux de recherche portant sur les politiques publiques et leurs implications juridiques, à l’État et à l’administration, objets qui facilitent la confrontation des disciplines.

Organisateurs/rices :
Karen Akoka, Stéphane Beaud, Stéphane Dufoix, Abdellali Hajjat, Dzovinar Kévonian, Lionel Ragot, Philippe Rygiel et Serge Slama.


  • Nouveaux champs d’étude en droit du patrimoine culturel

L’Institut des sciences sociales du politique, en collaboration avec la Commission nationale française pour l’Unesco, et avec le soutien de la Société internationale pour le droit du patrimoine culturel et le droit de l’art et du Master Droit du patrimoine culturel, organisent une série de séminaires sur les “nouveaux champs d’étude en droit du patrimoine culturel”.


  • La fin du Post-communsme ? Dynamiques politiques, socio-économiques et internationales en Pologne

Ce séminaire constituera un lieu d’échanges autour des enjeux politiques, sociaux, économiques et internationaux de la Pologne contemporaine et proposera d’alimenter un ensemble de réflexions sur les propriétés structurelles de la vie politique et sociale en Pologne, tout en se focalisant, au moins pour ses premières séances, sur la crise politique ouverte par l’arrivée au pouvoir du PiS.

Coordinateurs : Audrey Kichelewski, Cédric Pellen, Dorota Dakowska, Agnès Chetaille, Valentin Behr, Frédéric Zalewski, Jérôme Heurtaux


  • Savoir & Pouvoir

Le séminaire s’intéresse aux interactions entre des communautés appliquées à établir le domaine de compétence de leur savoirs. Ces interactions donnent lieu à un ensemble d’oppositions : entre savoirs savants au sein d’une même discipline et entre plusieurs disciplines ; entre savoirs savants et savoirs profanes ; et entre savoirs experts et savoirs politiques.
La circulation des savoirs au sein des communautés et entre elles entraine une redéfinition permanente de la division du travail dans les sciences. Aussi ce séminaire s’interroge plus particulièrement sur les espaces interstitiels comme lieux de transformation des savoirs, où la multiplicité de leurs usages accompagne leur adaptation à des publics variés.
En mobilisant des recherches en histoire, en sociologie et en sciences politiques, ce séminaire est aussi l’occasion de s’interroger sur l’intérêt d’une approche multidisciplinaire des interactions entre savoirs.

Virginie Albe, ENS Paris-Saclay Delphine Berdah, Université Paris-Sud Ioana Popa, Université Paris Nanterre

Lire la suite